Se garer à l’aéroport de Genève à moindre coût, c’est possible !

Se garer dans certains aéroports du monde est un véritable parcours de combattant. De même les prix de parking sont parfois élevés. L’aéroport de Genève est construit aussi bien sur le territoire français que suisse. Ainsi, les frais de parking dans cet aéroport varient selon qu’on soit de chaque côté. Il existe tout de même des moyens pour se garer à moindre coût.

Les différents parkings de l’aéroport de Genève

Il existe plusieurs moyens pour se garer pas cher à l’aéroport de Genève. Cet aéroport dispose de plusieurs parkings. C’est donc une option de multiplier les offres de parking comme cela se fait dans beaucoup d’aéroports du monde. Ce choix s’explique par le souci d’éviter la saturation de la capacité d’accueil des parkings de longue durée. Ces derniers sont les plus chers, mais il y a des réductions qui y sont pratiquées. À l’inverse, il y a les parkings de courte durée, parfaits pour venir simplement chercher ou déposer une personne. Comme leur nom l’indique, ces parkings ne permettent qu’un stationnement de quelques minutes. À titre d’exemple, les parkings P2 et P3 sont réservés respectivement aux arrivées et aux départs.

Comment se garer à moindre coût ?

Certains aéroports, en raison de la grande distance qui les sépare des terminaux d’arrivée et de départ, coutent moins cher. Le faible cout de ces aéroports s’explique aussi par le fait qu’ils ne sont pas intégralement couverts. Le parking P26, situé sous Geneva Arena, bien qu’il soit couvert, est l’un des moins chers. En effet, il faut juste débourser 29 CHF par jour et 178 CHF par semaine pour stationner. Il est important de connaitre les avantages qu’offre chaque parking afin de se garer à moindre cout. Les parkings P31 et P32 présentent l’avantage d’être gratuits pour les quarante premières minutes par exemple.